Les entreprises du web recrutent des professionnels pour la conception et le développement de leur site. Ces techniciens présentent des profils distincts et s’occupent de tâches spécifiques. Découvrez les principaux métiers informatiques en vogue actuellement.

Développeur informatique

Il intervient notamment pour la construction de programmes destinés à répondre à des besoins spécifiques de sa clientèle. Deux types de développeurs existent.

  • Le développeur web crée des sites Internet pour les ordinateurs. Il établit un cahier des charges qui présente l’ensemble des tâches à effectuer. Il maîtrise parfaitement les langages informatiques. Ses compétences lui permettent de concevoir des logiciels adaptés à vos attentes. Il travaille avec grande rigueur et extrême précision. Pour devenir développeur, vous suivez une formation de BTS en services informatiques ou de licence professionnelle en programmation. Vous pouvez aussi vous spécialiser pour obtenir un diplôme d’ingénieur ou de master en programmation informatique. Ce technicien web gagne environ 2000 à 2500 € par mois.
  • Le développeur mobile conçoit des applications et logiciels pour smartphone ou tablette. Il met également en place des programmes pour les réseaux sociaux. Pour exercer un tel métier, un BTS en services informatiques ou un DUT en informatique suffit largement. Son salaire moyen oscille entre 2 000 à 2 500 € par mois.

Webmaster

Le webmaster s’occupe essentiellement de la gestion d’un site Internet. Il prend en charge son fonctionnement quotidien. Il justifie de compétences techniques et rédactionnelles. Il maîtrise les langages informatiques. Il intervient pour la réalisation d’une plateforme et assure sa maintenance. Il identifie les problèmes et apporte des solutions adaptées aux besoins et aux attentes des utilisateurs. Le métier de webmaster n’exige pas de formation spécifique. Toutefois, des cursus académiques existent comme un BTS en services informatiques, un DUT informatique ou un DUT métiers des multimédias et de l’Internet. Un webmaster gagne entre 1500 et 2 200 € mensuellement.

Webdesigner

Ce technicien web intervient dans le domaine de la créativité. Il s’occupe notamment de l’apparence d’un site Internet. Il met en œuvre toutes ses compétences pour leur conférer une remarquable esthétique. Il réalise l’ensemble des éléments graphiques tels que les illustrations, les bannières, les animations fash, les logos, les fonds d’écran, etc. Il rend une plateforme attractive pour garantir une excellente expérience aux internautes. L’exercice de ce métier exige une bonne connaissance du monde informatique. Vous avez donc la possibilité de suivre une formation pour obtenir un BTS design graphique ou un DUT Métiers du multimédia et de l’Internet. Le webdesigner intervient également pour la conception des sites et des applications pour mobile. Il reste très sollicité par les promoteurs de plateformes e-commerce. Son salaire minimal s’établit à environ 2 000 €.

Expert en référencement

  Ce professionnel du web a pour rôle de produire les statistiques d’un site Internet et de les analyser. Il vise à améliorer la visibilité d’une plateforme et à accroître sa notoriété. Il travaille en vue de l’optimisation de sa présence sur la toile. Sur la base d’un diagnostic, il élabore une véritable stratégie pour mettre en avant les produits et les prestations. Il œuvre inlassablement pour un bon référencement du site Internet pour lequel il intervient. Toutes les entreprises en ligne recourent généralement à cet expert. Ce métier se démocratise donc de plus en plus. Vous avez la possibilité de vous former dans ce domaine. Vous obtenez alors un BAC + 3 en informatique associé à une spécialisation en marketing. Le salaire de ce technicien informatique oscille entre 2000 et 4100 € par mois. Il varie essentiellement en fonction de la structure qui recrute et des tâches à effectuer.  

Chef de projet web technique

Ce manager encadre et de coordonne une équipe de développeurs. Il travaille sur la base d’un cahier des charges. Il réfléchit pour apporter des solutions efficaces et pérennes à tout problème technique inhérent au projet qu’il gère. Une licence ou un master en informatique peut vous permettre d’exercer ce métier. Toutefois, vous aurez également besoin de quelques années d’expérience en développement informatique. Ce technicien doit justifier des qualités d’un bon manager et d’un excellent rédacteur. Son salaire diffère selon la structure avec laquelle il travaille et les tâches qui lui incombent. Il varie entre 2 900 à 4 300 €.

Traffic Manager

Il vise à améliorer la visibilité d’un site et à booster sensiblement sa rentabilité et son rendement. Il conçoit une stratégie webmarketing en prenant en compte les particularités de la structure qui l’emploie. La création et la mise en ligne des campagnes publicitaires lui incombent. Il peut travailler pour une plateforme e-commerce, une régie publicitaire ou une agence de communication. Très répandu, ce métier exige un BTS ou un DUT informatique. Vous pouvez également l’exercer avec un master en marketing, en commerce ou en publicité. Il gagne entre 2 100 et 2 900 € par an selon son savoir-faire.

Ingénieur informaticien

Il représente un cadre supérieur dans le secteur de l’informatique. Le détenteur d’un tel titre justifie de connaissances avérées dans de multiples spécialités comme l’architecture de l’ordinateur, l’intelligence artificielle, la réseautique, etc. Les entreprises françaises en recrutent très souvent et une certaine pénurie s’observe d’ailleurs dans ce domaine. Leur profil très qualifié reste très prisé au niveau des structures du web. Pour accéder à ce métier, vous devez justifier d’un master en ingénierie informatique. Le salaire moyen oscille entre 3200 et 6 300 € en fin de carrière.

Sur ce marché de l’emploi informaticien, les développeurs et les ingénieurs logiciels demeurent les profils les plus recherchés.

 

Spécialiste du Cloud Computing

Les entreprises du web ont de plus en plus tendance à stocker leurs données en ligne. Cela leur permet de les récupérer assez rapidement en cas de panne. Cela représente une réelle garantie pour éviter la perte des informations essentielles et contribue également à leur sécurisation. Pour gérer la sauvegarde et la conservation des fichiers, les sociétés ont besoin d’un spécialiste en Cloud Computing. Ce métier reste accessible aux ingénieurs qui justifient de compétences avérées dans le domaine de développement de l’architecture des réseaux. Avec une telle profession, votre salaire se trouve dans l’intervalle de 2 900 et 5 400 € par mois.

Consultant en web analytique

Ce technicien joue un rôle prépondérant. Les entreprises le sollicitent généralement pour ressortir l’ensemble des statistiques relatives à leurs plateformes. Son analyse porte sur la fréquentation ainsi que sur les performances. Sur la base des besoins de son client, il propose des réponses efficaces et pérennes. Il définit une stratégie gagnante à partir des points faibles de l’entreprise. Parfois, il se révèle incontournable pour impulser le développement d’un site web. Pour exercer un tel métier, vous devez avoir suivi une formation de webmarketing dans une école de commerce. Vous pouvez espérer entre 2 500 et 2 900 € par mois.

Expert en cyber sécurité

Les entreprises en ligne restent exposées à des menaces croissantes de vols de données ou de prise de contrôle malveillante de leur système. Face à ce risque grandissant, elles recourent de plus en plus à des experts pour détecter préventivement l’ensemble des failles sécuritaires. Leur rôle consiste essentiellement à mettre en place un rempart contre les intrusions. Ils empêchent les hackers et les pirates informatiques de s’introduire dans les systèmes dont ils assurent la sécurisation. Ils veillent en permanence afin d’anticiper toute potentielle menace. L’exercice de ce métier exige au moins un BAC + 5 en informatique. Vous pouvez aussi vous inscrire dans une école d’ingénierie dans la spécialité « cryptologie et sécurité informatique ».

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here